Bas de contention



Préconisés par la Haute Autorité de Santé pour traiter efficacement les troubles de la veine, les bas de contention sont ainsi pris en charge par la sécurité sociale. Tout savoir sur les modalités de remboursement bas de compression.



Les conditions de remboursement



Afin de bénéficier d’un remboursement à 65 % par l’assurance maladie, il est primordial de se procurer une ordonnance de moins d’un an dûment délivrée par un médecin et mentionnant toutes les informations médicales concernant la contention, à savoir les mesures et la classe des bas de contention. Le reste à payer revient à la charge de la mutuelle et son taux dépend du contrat du patient.



Le nombre de remboursement annuel



Bas contention

Le nombre de paires remboursé par la CNAM par an est limité à 2 par semestre, c’est-à-dire de 4 paires par an. Le remboursement va au-delà de ce nombre pour des cas spécifiques comme la nécessité de doubler les bas de contention pour plus de pression, celle de changer de taille de bas de contention durant les différentes phases de grossesse ou encore celle de changer un bas de contention grande taille en petite taille suite à une prise de poids. Ces différentes situations doivent toutefois s’accompagner d’une justification pour être valable.



Les produits de contention qui ne sont pas pris en charge



Comme d’autres traitements, les bas de contention et tout ce qui tourne autour ne sont pas tous pris en charge. Les accessoires à savoir les enfile-bas, les retraits-bas, les colles de fixation ainsi que les bas de contention pour avion ou de sport ne sont pas inclus dans les remboursements.


ch be lu ca